Du lundi au vendredi , commande passée avant 12.00, départ de la marchandise le même jour. Du lundi au vendredi , commande passée avant 12.00, départ de la marchandise le même jour.
Chargement en cours ...
 
La quantité demandée de cet article n'est pas en stock
×
Article est ajouté

Votre panier a été mis à jour

 ()
L’article ci-dessous a été ajouté à votre panier:
Continuer mes achats
×
Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

La vision de Dillewijn Zwapak concernant le développement durable :

Charge environnementale de notre assortiment

De plus en plus de clients posent des questions critiques concernant la charge qu’entraînent nos produits et processus pour l’environnement. Nous en sommes ravis ! La plupart des questions traitent des émissions de CO2, soit de ‘l’empreinte carbone’. Le CO2 est le ‘gaz à effet de serre’ le plus fréquent et son augmentation dans l’atmosphère est responsable dans une large mesure du réchauffement climatique. D’autre part, nous enregistrons également de plus en plus de questions concernant d’éventuelles alternatives aux emballages traditionnels en plastique (PP), les possibilités de recyclage et l’origine des matières.

Approche scientifique (LCA)

L’analyse du cycle de vie (LCA) est une méthode scientifique permettant d’évaluer la charge environnementale d’un produit ou d’un service ‘du berceau à la tombe’. Le cycle de vie implique certains processus qui entraînent divers impacts environnementaux. Une LCA permet de mieux cerner ces impacts environnementaux et de voir les effets déterminés dont il est question et où ils se produisent. En procédant à une LCA comparative, vous pouvez comparer différents produits en fonction de leur charge environnementale.

Dillewijn Zwapak utilise la méthode LCA pour contrôler le caractère durable de ses produits. Les résultats LCA sur lesquels nous nous basons sont les éco-coûts et l’empreinte carbone. À cet effet, nous faisons usage de données généralement disponibles (normes industrielles). Nous nous basons sur une approche dite ‘cradle to gate’ (du berceau à la porte) plutôt que ‘cradle to grave’ (du berceau à la tombe) car la phase d’utilisation et celle des déchets de nos produits peuvent varier considérablement d’un client et d’un utilisateur à un autre. En outre, nous n’exerçons aucun impact direct sur ce plan.

Éco-coût

Dillewijn Zwapak analyse actuellement ce que l’on appelle l’éco-coût pour (quasiment) tout son assortiment à l’aide de calculs LCA. La méthode de calcul de cet éco-coût a été mise au point par l’Université technique de Delft. À son tour, cette méthode utilise des sources qui sont publiquement vérifiables et dans lesquelles les données sont collectées et tenues à jour à l’aide d’une procédure standardisée (ISO 14040).

Que sont les éco-coûts?

• Les éco-coûts sont les frais que l’on devrait engager pour annuler ou éviter la charge environnementale
• Les éco-coûts sont une façon de reproduire la charge environnementale à l’aide d’un seul chiffre
• Les éco-coûts s’expriment en euros (€)
• Les éco-coûts sont des coûts virtuels (c’est-à-dire des coûts qui ne sont pas encore repris dans notre vie
de tous les jours)
• Ils sont basés sur la LCA (analyse du cycle de vie)

Empreinte carbone

Les autorités néerlandaises ont, dans leur accord climatique, pris des arrangements sur la manière dont les Pays-Bas peuvent respecter l’Accord de Paris sur le Climat. Dans le cadre de l’accord sur le climat, 195 pays, dont les Pays-Bas, sont convenus de limiter d’ici 2050 l’augmentation de la température mondiale moyenne à largement moins de 2 degrés Celsius, si possible à 1,5 degré. Le plus important gaz à effet de serre est le dioxyde de carbone (CO2). C’est pourquoi nous nous axons essentiellement sur la réduction des émissions de CO2 dans l’air. Afin de déterminer l’impact de notre assortiment sur le climat, nous évaluons les émissions de CO2. À cet effet, nous utilisons la méthode exposée ci-avant.

> sustainability flyer document

Votre panier a été mis à jour